Centre de Promotion du trait Auxois
Equivinum, le cheval dans les vignes

Nuits-Saint-Georges 21
Cuvée 200
7

-ooOoo-

 

* Le cheval vigneron (Percheron) :
.      
 


   Le retour du cheval de trait dans des activités dont il avait le monopole au début du siècle alimente quelques conversations.
   Après la théorie, il faut passer à la pratique concrète.
   C’est l’objet de ce reportage commenté.

   Le trait Auxois est une petite race qui est élevée principalement en Bourgogne.
   Cette race a absorbé et pris la place des anciens chevaux Bourguignons. Elle fait maintenant partie de la grande famille des ardennais.
   Elle est particulièrement bien gérée. Ce qui la rend très attractive à l’observateur que je suis.
   L’encadrement de cette race, en relation étroite et avec l’aide des collectivités régionales, a créé un établissement central chargé tout à la fois d’être le centre névralgique de la promotion de la race et un lieu de concentration de différentes techniques modernes pratiquées dans l’élevage du cheval de trait. Elle en assure la diffusion. Ces diverses activités vous seront présentées dans les chapitres suivants.

* Le cheval de trait dans les vignes :
   Le Centre de Promotion du cheval de trait Auxois est passé au stade des réalisation concrètes, avec la mise au travail du cheval de trait dans les vignes.
   C’est ce que Monsieur Dominique Léger, le dynamique Président du Centre et moi même, sommes allés constater.
   Nous nous sommes rendus dans la région de Beaune où nous avons tout d’abord circulé parmi des noms prestigieux des vins de Bourgogne. La réalité des étiquettes était tout au long du court chemin parcouru.
   Nous avons rejoint, dans une vigne aux couleurs d’automne, un entrepreneur de travaux agricoles qui travaille avec son cheval de trait. Il est également constructeur/iùportateur de matériel spécialisé vignes/cheval de trait et viticulteur lui même.
   Une personne particulièrement intéressante
   Une belle matinée ensoleillée, les vignes aux couleurs de l’automne et un cheval de trait circulant dans les sillons.
   Image détonante assurément, puisque le cheval utilisé n’était pas un trait Auxois, enfant du terroir, mais un classique hongre Percheron.
   Nous verrons pourquoi plus loin.

  Ce tracteur vivant à quatre sabots faisait le va et vient dans certains rangs de la vigne.
   Derrière lui, il tractait un outil très particulier et parfois un peu controversé une charrue sous-soleuse.
   Vous étudierez attentivement mes photos, cet outil n’est pas à proprement parler un outil moderne. Il a été bricolé à partir de pièces récupérées sur des matériels anciens. Même le fabricant bricole.
   L’appareil est une petite sous-soleuse. La profondeur d’action est limitée. Le cheval ne semble pas peiner à tracter l’engin.
   Il a par ailleurs pu souffler un peu, le temps de faire causette. Et comme le sujet est passionnant, cela a duré.
   L’usage de cette machine est controversé car il nécessite une parfaite connaissance des diverses actions et de leurs conséquences.

   Pour d'autres cultures, cet outil est souvent mis en œuvre pour contrecarrer les effets tassant causés par les passages répétés des lourds tracteurs.
   Son utilisation est habituellement assez profonde. L’appareil nécessite de la puissance pour être tracté, le tracteur devant être capable de fournir l’effort nécessaire et de le transmettre convenablement au sol.
   Il est équipé d’un moteur puissant et il est alourdi pour éviter de patiner.
   Toutefois, la sous-soleuse n’est pas idéale pour corriger les effets des tracteurs trop lourds.
   En effet, cette machine agit en dessous de la couche habituellement travaillée par les divers outils aratoires, sous l'épaisseur de nature physique et chimique de la couche supérieure sur laquelle l’homme agit depuis longtemps.
   Il y a alors un risque de faire remonter des parties de terrains impropres à la qualité de la couche arable nourricière.
   Ici, le but de l’opération est de créer en quelque sorte une ornière réceptrice de l’eau qui devrait geler cet hiver et fragmenter l’entourage immédiat.
   Souhaitons que les températures hivernales correspondent à cet action.

   Les rangées de vigne de Bourgogne sont plantées très resserrées.
   C’est trop étroit pour qu’un tracteur agricole puisse y circuler.

   On fabrique des tracteurs qui enjambent une rangée de ceps. Cela a deux conséquences
- Passage obligé des roues aux mêmes endroits.
- Augmentation du prix des tracteurs adaptés, fabriqués en petites quantités.
   Le cheval trouve presque exactement sa place en largeur pour passer.
   Les larges sabots du cheval de trait Auxois évitent tous risques de tassement. Les sabots du Percheron sont plus étroits.
   De l'utilité de choisir le cheval régional.

   L'utilisation d'un outil à traction hippomobile implique que le cheval se déplace d’une façon précise. S’il devait dévier, il occasionnerait de graves dommages aux pieds de vigne, qui engendrerait une perte de longue durée la replantation nécessite plusieurs années avant de produire du raisin.

   Vous avez certainement remarqué l’obligation d’usage des deux mains par le laboureur afin de maintenir et guider la machine.
   Les longues rênes ne seraient pas opportunes ici. Elle seraient même embarrassantes.
   C'est pourquoi elles sont simplement posées sur l’épaule du laboureur.
   J’ai déjà vu la même situation mais avec les rênes autour de la taille.
   j’avais alors signalé au «démonstrateur» qu’il prenait un risque considérable.
   Le cheval le plus doux garde ses réflexes ataviques de proie. S’il est surpris, sa solution spontanée sera de prendre la fuite. Le laboureur attaché au cheval par les rênes devra suivre bon gré, mal gré, en prenant ses jambes à son cou. Ou alors il sera traîné, y compris sous la machine.
   Ce qui effrayerait davantage son cheval qui accélérerait d'autant.

   Prise de risque minorée par la longue habitude du cheval et de son dresseur des réactions de l'un et de l'autre et de la confiance qui s'instaure, fruit d'un long dressage. Ensuite, il faut trouver la bonne façon d'avoir les longues rênes à portée de main sans en être embarrassé et avec la prise de risques minimum.
  En effet, seul le dressage du cheval et l'apprentissage commun du couple cheval/meneur assure la bonne exécution des manœuvres et l'anticipation des incidents toujours possibles.
Les travaux suivants prévus seront le buttage des ceps à l’aide d’une petite charrue à deux petits socs en opposition.
   Le retour ou non du cheval dans les vignes s’accompagne de la prise de conscience qu’un produit naturel dans sa culture et ses transformations comme le vin nécessite des soins particuliers et le retour à des procédés culturaux plus traditionnels.
   Ceux-ci ont été abandonnés pour faire place à des pratiques où seul la vigne avait le droit de croître. La végétation spontanée était chimiquement combattue.
   Ce qui est particulièrement contradictoire avec la production d’un breuvage de très haute qualité, donc cher, qu’est le vin de Bourgogne, peu en rapport avec le procédé naturel de la vinification.
   Pendant toute sa «vie», le jus de raisin va faire l’objet de modifications spontanées et naturelles, se transformant peu à peu en fin, échangeant avec le bois d’usage plus ou moins récent du tonneau.
   Il paraît logique et normal que la terre nourricière puisse se prévaloir des mêmes soins naturels.
   Le respect de la pousse spontanée va induire tout un processus extrêmement complexe qui va mettre en jeu des moyens physiques comme l’eau, la nature minérale, les végétaux et animaux en décomposition, la vie microbienne, les insectes etc…
   Et bien sûr, les chevaux de trait qui font partie intégrante du décor. Ils entrent dans l’ensemble des opérations culturales qui permettront l’épanouissement du produit noble qu’est le vin.


Centre de Promotion du Cheval de Trait Auxois:    Chemin de Courcelles, 21390 Bièrre-les-Semur
Tel / fax : 03.80.64.49.11
E mail : centreauxois@wanadoo.fr 
Site Internet : http://www.centreauxois.com/ 

Equivinum, équipement et prestation de labour à cheval.
Oroncio S.A.R.L. :  6A rue gassendi, 21700 Nuits-Saint-Georges.
contact@equivinum.fr
http://www.equivinum.com


Dernière mise à jour : mardi 06 janvier 2009