Cournon (63)
5 au 7 octobre 2006


 

La photo du Sommet


Le duo en plein effort ! Bravo.

 

Cliquez sur les vignettes pour voir les photos

   Le Massif-Central et ses alentours sont le lieu d'élevage d'un important cheptel.
   Cette activité locale dispose, à Clermont-Ferrand, d’un salon vitrine.

   Après quelques années de participations symboliques et surtout sous l’impulsion de France-Trait, le cheval de trait y a enfin obtenu d’y disposer d’une place significative.
   Il était grand temps qu'il participe à cette vitrine de l’élevage puisqu’il en fait partie.

   Tous les jours, des concours modèles et allures sont organisés.
   Ils permettent d’admirer les différentes races élevées dans la région ou à proximité.
   Des représentants des 9 races de traits y étaient stationnés et ils étaient périodiquement présentés au public.

   Cette manifestation dure trois jours. Elle s’ouvre un jeudi pour se clore un samedi. Ce choix est de tout évidence professionnel.

   Les chevaux disposent de boxes. Ils sont mis à l’abri sous une tente. La plupart sinon tous étaient équipés d’un panneau indiquant les caractéristiques de l’animal présenté : nom, race, etc…
   Quelques stands étaient tenus par des organismes ou associations.

   A l’extérieur, deux carrières : une pour les concours de maniabilité et l’autre pour les concours de races et les présentations.
Beaucoup plus loin et parfaitement isolé, un espace clos a théoriquement servi à des démonstrations de chevaux au travail.
Organiser une démonstration réaliste et incitative ne relève pas du bricolage. Le sujet est très sérieux puisqu’il va influencer directement l’avenir du cheval de trait.

   A ce jour, seuls les lycées agricoles de Montmorillon et de La Bretonnière ont réussi une présentation incitative et pédagogique.
   Les autres rament à l’envers en présentant un musée vivant ou des démonstrations qu’ils ne maîtrisent pas, des machines obsolètes et des chevaux mal présentés.
A Cournon, l’exposition des machines était juste à coté…

.

Félicitations
Jugement des chevaux par les jeunes
et divers
index.2.jpg (27591 octets) index.3.jpg (20001 octets) index.5.jpg (23199 octets)





Concours trait Comtois index.9.jpg (20096 octets) index.10.jpg (31942 octets) index.11.jpg (25151 octets)
N°61 Gondole
Pascal Escalette
82 Genebrières
index.12.jpg (20024 octets)
N°59 Déesse
Annie Malves
19 St Frejoux
.
index.13.jpg (21686 octets)
N°59 Déesse
Annie Malves
19 St Frejoux
index.14.jpg (18816 octets)
N°58 Belle Etoile
Laurent Baud
74 Menthonnex en Bornes
index.15.jpg (22331 octets)
N°58 Belle Etoile
Laurent Baud
74 Menthonnex en Bornes
index.16.jpg (20679 octets)
N°58 Belle Etoile
Laurent Baud
74 Menthonnex en Bornes
index.17.jpg (21323 octets)
.
index.18.jpg (18882 octets) index.19.jpg (23431 octets)
1er Prix N°63 Hirondelle
Gilles Chartoire
63 Grandval

La marche arrière est parfois difficile à enclancher !
index.20.jpg (25146 octets)
1er Prix N°63 Hirondelle
Gilles Chartoire
63 Grandval
index.21.jpg (20530 octets)
1er Prix N°63 Hirondelle
Gilles Chartoire
63 Grandval
index.22.jpg (21740 octets)
.
index.23.jpg (19262 octets)
N°65 Intrépide
Rosette Charentus
43 St Julien du Pinet
index.24.jpg (22372 octets) index.25.jpg (17566 octets)
N°51 Nikita 92
Renée Ringuet
01 Charnoz sur Ain
index.26.jpg (23553 octets)
N°69 Julie Pot de Colle
EARL La Guillonnerie
45 Autry le Chatel
index.27.jpg (24074 octets)
.
index.28.jpg (21405 octets)
N°66 Jeannette
Loic Bastard-Rosset
74 Thones
index.29.jpg (18506 octets)
N°66 Jeannette
Loic Bastard-Rosset
74 Thones
index.30.jpg (32775 octets) index.35.jpg (23726 octets)
Un éleveur récompensé
=
un éleveur heureux.
index.36.jpg (25730 octets)
.
index.40.jpg (22601 octets)
Un éleveur doublement récompensé est un éleveur très, très content.
index.38.jpg (25898 octets) index.41.jpg (23183 octets) index.42.jpg (21316 octets) index.43.jpg (20532 octets)
.
index.44.jpg (17561 octets) index.48.jpg (25302 octets)





Les 9 races de trait français présentés par France-Trait index.56.jpg (20439 octets)
Présenté et commenté par Miss France-Trait
index.52.jpg (18645 octets) index.51.jpg (19461 octets)
Auxois
index.54.jpg (35079 octets)
Ardennais
.
index.58.jpg (20754 octets) index.57.jpg (18021 octets)
Ardennais
index.59.jpg (549008 octets)
Trois Ardennais
index.61.jpg (20405 octets)
Boulonnais
index.62.jpg (21334 octets)
Breton
.
index.63.jpg (31805 octets)
Miss France-Trait se rend utile.
Vous noterez qu'il lui manque la coiffe en dentelle correspondant à la région représentée.
Dommage, ça lui irait comme à une bretonne
index.53.jpg (23559 octets)
Cob-Normand
index.64.jpg (20920 octets)
Cob-Normand
index.55.jpg (27543 octets)
Poitevin-Mulassier
index.65.jpg (27642 octets)
.
index.60.jpg (23031 octets)





Pub index.6.jpg (7778 octets) index.7.jpg (26245 octets) index.8.jpg (21030 octets) index.4.jpg (14612 octets)
.
index.31.jpg (14899 octets) index.32.jpg (11617 octets) index.33.jpg (15018 octets) index.46.jpg (10123 octets) index.47.jpg (14978 octets)
.
index.49.jpg (9004 octets) index.50.jpg (17355 octets) index.45.jpg (18775 octets)
Un p'tit somme !

;


 

Sommet de l’élevage de Cournon 2006

   Une présentation très importante avec la présence de l’Association pour la Sauvegarde et la Relance du Cheval d’Auvergne.
   Le cheval d’Auvergne n’est pas un cheval de trait. C’est ce que l’on pourrait appeler un cheval de travail.
   Il tient le rôle du cheval de trait dans les zones montagneuses.
   Le cheval de trait est un animal des plaines. Ses gros sabots, ses volumes et son poid sont des handicaps pour circuler utilement en régions accidentées.
   En Auvergne, la traction et le portage peuvent être effectués utilement par ces petits chevaux puissants, rustiques et polyvalents.
   Ayant le "pied montagnard", ils peuvent très bien convenir aux activités touristiques ou d’équitation, office ordinairement rempli par des chevaux de selle.

   Le cheval d’Auvergne est particulièrement sociable et doux.
   L’association est de qualité, aussi bien pour son professionnalisme que pour la clarté de sa gestion.
   J’en suis membre.
   Elle a devant elle plusieurs décennies d’efforts constants.
   L’ambition de réorganiser l’élevage d’un animal irremplaçable dont il ne reste que 150 individus reconnus nécessite d’être animé par une motivation infinie.

   Les visiteurs ont pu apprécier la douceur et la rusticité de cet extraordinaire petit cheval.
   L’association a eu le culot de présenter une toute jeune pouliche qui n’était pas encore débourrée.
   On a réussi à lui poser, après quelques réticences bien naturelles, une selle et des sacoches sur le dos.
   Sur la piste, elle a montré quelque nervosité, sans plus.

   Aucune réaction aux applaudissements du public.
   Le cheval d’Auvergne, c’est une perle de calme et de gentillesse.

   J’ai noté quelques prestations remarquables par leurs qualités :
   Mes félicitations aux trois traits Auxois décorés et présentés par des meneurs en tenues.
   La présentation des traits Ardennais a également été à la hauteur de l’événement.
   Le bleu de travail se porte à l’écurie, aux champs ou dans les pâtures.
   Ce salon, très intéressant, nécessiterait de durer deux voire trois jours.
   Son succès est tel qu’il est impossible de trouver une chambre d’hôtel à proximité.
   Le prix de l’entrée est fixé à 8 Euros. C’est raisonnable surtout si on le compare aux prix démentiels pratiqués pour les salons parisiens correspondants.

   Les chevaux de trait remercient France-Trait pour sont bon travail. A l’année prochaine.
.

Présentation
du
Cheval d'Auvergne
index.66.jpg (21464 octets)
Jeune jument qui débute
index.67.jpg (29301 octets)
index.68.jpg (18254 octets) index.69.jpg (33596 octets)
Notre débutante est restée sage.
.
index.70.jpg (21843 octets)
Fier profil
index.71.jpg (28003 octets)
Vue d'ensemble
index.72.jpg (18556 octets)
Bonjour !
index.73.jpg (19906 octets)
Autre profil
index.74.jpg (17550 octets)
.
index.75.jpg (29410 octets) index.76.jpg (23981 octets)

 


Dernière mise à jour: mardi 08 août 2017