Internet
  

Menu :
- Publicité déguisée du journal Sud-Ouest
- Google Chrome nous espionne

* Publicité déguisée du journal Sud-Ouest :
Conseils pratiques
   Si vous êtes toujours sous Windows XP, inutile de jeter votre ordinateur dès le 8 avril ! Quelques précautions peuvent permettre de prolonger son utilisation sous XP. Outre l’installation d’un antivirus digne de ce nom (il est probable que des fabricants s’engouffrent dans la niche ces prochaines années), les experts conseillent de bannir le navigateur Internet Explorer et de le remplacer par un autre plus sûr, comme Firefox ou Chrome. Plus radicale pour les particuliers, la limitation de l’exposition à Internet reste également une solution pour pérenniser son vieil XP.

La Lettre :
   Quand une page se tourne pour être remplacée par une autre, il y a toujours quelques-uns qui essaie d'en profiter pour placer leurs camelotes.
   Si les logiciels qui font fonctionner nos ordinateurs étaient éternels, nous en serions toujours à Windows3 avec tous ses inconvénients.
   On en profite pour faire avancer les affaires des productions sois disant gratuites.
   Firefox et Chrome sont proposés pour remplacer Internet Explorer.
   Ils sont présentés comme étant des logiciels libres.
C'est faux.

   Pour vivre et eux-mêmes évoluer, ils sont tombés sous la coupe des opérations publicitaires commerciales en parallèle avec les soi-disant mails gratuits.
   Ce que les consommateurs ne paient pas est payé avec de gros profits par d'autres.
   Les entreprises et tous ceux qui travaillent avec des ordinateurs, ils sont de plus en plus nombreux vont tout simplement faire évoluer leurs installations en les modernisant.
   Ils vont acquérirent des appareils encore plus performants qui permettront d'utiliser des logiciels qui rendront de bien meilleurs services.
   Et tout cet ensemble donne du travail à toute une chaîne d'entreprises mondiales et françaises.
Si nous étions restés aux sauvegardes sur cassettes audio, tout ce qui est "la vie moderne" n'existerait pas.
Pas de TGV, métros, ascenseurs automatiques, pas de GSM, GPS, pas d'internet, rien.
Vive l'homme de Cro-Magnon et mort aux cons.

  Pour les failles ouvertes, il existe depuis quelque temps des logiciels dont l'utilité est précisément de les contrecarrer.
   Certains sont gratuits. J'utilise depuis la nuit des temps numériques AVAST dont le fonctionnement ne mérite que des éloges.
   Vous avez la liberté de vous faire volontairement maquer en adoptant le soi-disant gratuit.
   Même AVAST est intéressé. Il distribue un système réellement gratuit dans l'espoir de vous vendre un dispositif plus évolué. Ça marche.

-ooOoo-

* Google Chrome nous espionne
   Chrome Chrome est le tout nouveau navigateur de Google. Après 100 jours de développement (béta), il est désormais disponible en version finale.
   Google Chrome est un navigateur qui associe une interface très simple à une technologie sophistiquée afin que vous puissiez surfer sur Internet plus vite, mais aussi être suivie à la trace. "Adresse IP, requête, système d'exploitation, identifiant unique" ce navigateur n'est pas le champion de la confidentialité.
   Si malgré tout vous souhaitez utiliser "Google chrome", voici quelles sont les techniques mise en place pour vous espionnez et surtout comment les contournées.

Que ce passe t-il lorsque vous effectuez un requête avec le moteur de recherche ?
   La demande est bien sûr envoyée vers le serveur de google. Voici un exemple :
123.45.67.89 - 16/Mar/2008 10:11:32 - http://www.google.fr/search?q=id-reseaux - Firefox 1.0.7; Windows NT 5.1 - 740674ce2123e969
123.45.67.89 désigne l’adresse IP attribuée à l’utilisateur par son fournisseur d’accès Internet. Selon le type d’accès utilisé, l’utilisateur est susceptible de se voir attribuer une adresse IP différente par son fournisseur à chaque connexion à Internet.
  16/Mar/2008 10:11:32 désigne la date et l’heure de la requête.
   http://www.google.fr/search?q=id-reseaux désigne l’URL demandée, contenant dans le cas présent, l’objet de la requête.
   Firefox 1.0.7; Windows NT 5.1 désigne le navigateur et le système d’exploitation utilisés.
   740674ce2123a969 est le code unique du cookie attribué à un ordinateur donné lors de la première visite de l’utilisateur sur Google. (Les utilisateurs peuvent supprimer les cookies, auquel cas un nouveau cookie sera attribué lors d’une prochaine visite sur Google à partir du même ordinateur).
   Ce tracking peut facilement être désactivé. Cliquer sur le symbole puis sur "Options" et dans l'onglet "Options Avancées" décocher "Afficher des suggestions pour les requêtes et les URL entrées dans la barre d'adresse".

   Une deuxième méthode d'espionnage utilisé par le navigateur Google chrome est l'ID. Identificateur unique, l'ID est un numéro permettant d'identifier de manière unique et certaine un composant matériel ou logiciel d'un ordinateur, ou l'ordinateur lui-même.
   En réalité il y en deux. Le premier est un ID d'installation. Il permet de vérifier que l'installation s'est bien déroulé et renseigne sur la provenance du téléchargement du "setup". Cette identificateur est supprimer automatiquement après la première ouverture du navigateur.

   Plus critique est l'ID client qui est utilisé pour les statistiques, mais pas seulement. L'ID-client est officiellement prévu pour l'amélioration du logiciel. Il permet d'enregistrer les fonctions les plus utilisées ou les plus délaissées. Cette fonction est facilement désactivable, procédé comme suit : Cliquer sur le symbole puis sur "Options" et dans l'onglet "Options Avancées" décocher "Nous aider à améliorer Google Chrome en envoyant automatiquement les statistiques d'utilisation et les rapports d'erreur à Google". Fermer et redémarrer le navigateur.

   Ceci n'est malheureusement pas suffisant pour rendre inutilisable l'identifiant unique qui vous a été attribué.

   Marche à suivre : Le client-ID se cache dans Windows. Il faut au préalable rendre les fichiers cachés visible. Pour ce faire : ouvrir le "Poste de travail", onglet "Outils", "Options des dossiers". Puis onglet "Affichage", cocher "Afficher les fichiers et dossiers cachés. Appliquer et Ok.

Les fichiers a modifier se trouvent dans :
- pour XP : C:\Documents and Settings\[votre nom]\Local Settings\Application Data\Google\Chrome\User Data
- pour Vista: C:\Users\[votre nom]\AppData\Local\Google\Chrome\Application\User Data
   Ouvrez le fichier "Local State" avec un logiciel type bloc-note ou mieux notepad2 et recherchez "user_experience_metrics". Et supprimer la chaîne de caractères après "client_id".
"user_experience_metrics": {
"client_id": "88B05FDA-B9B4-1567-943E-51C3401D0685",
"client_id_timestamp": "1229422789",
   Enregistrer et fermer l'éditeur. Effectuer un clic droit sur le fichier > propriétés > lecture seul (pour protéger en écriture les données relatives à l'ID-client). Relancer le navigateur, ce qui a pour effet de créer un fichier "Local State tmp" au même emplacement avec un nouveau numéro. Répétez les mêmes opérations avec celui-ci. Par la suite Chrome ne régèrera plus de nouveau ID.
   Pour tous ceux qui n'aime pas mettre les mains dans le cambouille, il existe "Kill-ID", un programme gratuit, qui fait le travail à votre place. Le logiciel est en allemend mais très facile d'utilisation. Il suffit de cliquer sur "Alles deaktivieren" et vous voilà protéger.

   Il existe aussi "UnChrome" en anglais, mais moins complet.

   La dernière alternative est "Iron" un clone de Chrome mais sans les espions.


dimanche 30 mars 2014